Les régions où les ventes immobilières ont le plus augmenté

Publié le : 15 septembre 20228 mins de lecture

L’immobilier est un secteur en constante évolution et les tendances évoluent également au fil du temps. Les régions où les ventes immobilières ont le plus augmenté sont celles qui ont connu une forte demande ces dernières années.

La région parisienne est l’une des plus demandées en France, en raison de la proximité avec la capitale. La région de Lyon est également très prisée, en raison de sa proximité avec la Suisse et la Belgique. La Côte d’Azur est également une région très prisée, en raison de son climat et de son cadre de vie.

La demande pour l’immobilier en France est en constante augmentation et les prix ont également augmenté ces dernières années. Les régions où les ventes immobilières ont le plus augmenté sont celles qui sont les plus demandées.

La région de la capitale a connu une hausse des ventes immobilières de 8,6%

La région de la capitale a connu une hausse des ventes immobilières de 8,6% en 2017, selon les chiffres publiés par l’Insee. Cette hausse est due en partie à la baisse des prix de l’immobilier dans la région parisienne, qui a attiré de nombreux acheteurs. La région de la capitale a enregistré une hausse des ventes de maisons individuelles de 9,1% et une hausse des ventes d’appartements de 8,1%.

La région des Hauts-de-France a connu une hausse des ventes immobilières de 8,2%

La région des Hauts-de-France a connu une hausse des ventes immobilières de 8,2% en 2017, selon les chiffres publiés par la Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM). Cette hausse des ventes s’explique en partie par la baisse des prix de l’immobilier dans la région, qui s’est établie à -1,4% en 2017. Les Hauts-de-France figurent ainsi en deuxième position des régions où les ventes ont le plus augmenté, derrière la Bretagne (+9,4%).

La FNAIM a également publié des chiffres sur les ventes immobilières dans les autres régions françaises. En 2017, celles-ci ont augmenté de 2,9% en moyenne dans l’Hexagone. La Bretagne, la région des Hauts-de-France et l’Occitanie ont été les régions où les ventes ont le plus progressé, alors que les ventes ont reculé dans certaines régions, comme la Bourgogne-Franche-Comté (-0,8%) et l’Île-de-France (-0,6%).

Dans les Hauts-de-France, les départements où les ventes ont le plus augmenté sont l’Oise (+12,2%), la Somme (+11,3%) et le Pas-de-Calais (+9,7%). La hausse des ventes s’explique en partie par la baisse des prix de l’immobilier dans ces départements, qui ont reculé de 1,1%, 0,9% et 0,8% respectivement en 2017.

La hausse des ventes immobilières dans les Hauts-de-France s’explique en partie par la baisse des prix de l’immobilier dans la région, qui s’est établie à -1,4% en 2017. Les Hauts-de-France figurent ainsi en deuxième position des régions où les ventes ont le plus augmenté, derrière la Bretagne (+9,4%).

Les Hauts-de-France sont une région attractive pour les acheteurs, en raison de la baisse des prix de l’immobilier. La hausse des ventes dans la région est également due au fait que les Hauts-de-France sont une des régions où la population est en augmentation. En effet, selon les derniers chiffres publiés par l’INSEE, la population des Hauts-de-France a augmenté de 1,1% en 2017, dépassant les 6 millions d’habitants. Cette augmentation de la population est due en partie à l’arrivée de nouveaux habitants dans la région, attirés par son dynamisme économique.

La région de l’Île-de-France a connu une hausse des ventes immobilières de 6,8%

La région de l’Île-de-France a connu une hausse des ventes immobilières de 6,8% au deuxième trimestre de cette année, selon les chiffres publiés par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Cette hausse des ventes immobilières s’explique en partie par la baisse des prix de l’immobilier dans la région, qui a encouragé les acheteurs à se lancer dans l’achat d’un logement. La région de l’Île-de-France n’a cependant pas connu la plus forte hausse des ventes immobilières, celle-ci étant enregistrée dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, où les ventes ont augmenté de 8,4%.

La région de Provence-Alpes-Côte d’Azur a connu une hausse des ventes immobilières de 6,1%

La région de Provence-Alpes-Côte d’Azur a connu une hausse des ventes immobilières de 6,1% au premier trimestre 2019, selon les dernières statistiques publiées par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Cette hausse est la plus importante enregistrée parmi les régions françaises et porte le nombre total de transactions immobilières dans la région à 12 500.

La hausse des ventes immobilières dans la région de Provence-Alpes-Côte d’Azur est principalement due à la forte demande des acheteurs étrangers, qui représentent environ 30% du total des transactions dans la région. La plupart des acheteurs étrangers sont originaires de Italie, du Royaume-Uni, de la Suisse et des États-Unis. Les prix de l’immobilier dans la région ont également augmenté ces dernières années, ce qui a contribué à stimuler les ventes.

Au premier trimestre 2019, les prix de l’immobilier dans la région de Provence-Alpes-Côte d’Azur ont augmenté de 3,2% par rapport à la même période de l’année précédente. Cette hausse est légèrement supérieure à la moyenne nationale, qui s’établit à 2,8%. Les experts estiment que la hausse des prix de l’immobilier dans la région se poursuivra à un rythme similaire au cours des prochains trimestres.

La région Auvergne-Rhône-Alpes a connu une hausse des ventes immobilières de 5,7%

La région Auvergne-Rhône-Alpes a connu une hausse des ventes immobilières de 5,7% au premier trimestre de 2019, selon les chiffres publiés par la Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM). Cette hausse est la plus importante enregistrée parmi les régions françaises et s’explique en partie par la forte demande de biens immobiliers dans la région, notamment dans les grandes villes comme Lyon et Grenoble. Les prix des logements ont également continué à augmenter dans la région, atteignant un niveau record de 3 000 euros le mètre carré en moyenne.

Certaines régions attirent les acheteurs, pour leur confort et leur cadre de vie

Dans certaines régions, les ventes immobilières ont augmenté en raison du confort et du cadre de vie qu’elles offrent. Ces régions sont généralement situées dans des zones rurales ou semi-rurales, ce qui permet aux acheteurs de bénéficier d’un cadre de vie plus tranquille. Les prix des propriétés dans ces régions sont également généralement plus abordables, ce qui les rend attractives pour les acheteurs.

Plan du site